Le Président de la République poursuit son séjour de travail à Ryad en Arabie Saoudite. Le 25 mars, il a eu une série d’entretiens au palais d’Al Yamamah, avec sa majesté Salman Bin Abdelaziz Al Saoud. 

Denis Sassou-N’Guesso et le roi Salman Bin Abdelaziz Al Saoud ont échangé sur le renforcement de la coopération entre l’Arabie saoudite et le Congo, tout en faisant le tour d’horizon des sujets de politique internationale, en particulier la crise libyenne et la lutte contre le terrorisme. Les deux hommes d’Etat ont également exprimé leur volonté de consolider la coopération bilatérale, en œuvrant ensemble dans les domaines commercial, pétrolier et agricole. Ils ont aussi évoqué la question de l’aide que l’Arabie saoudite pourrait apporter au Congo, à travers le fonds saoudien de développement. Ce fonds, rappelons-le, finance multiples projets à travers le monde. 

Le président de la République a, par la suite, échangé avec Amin Nasser Ben Hamad Al-Nasser, président directeur général de la société Aramco, spécialisée dans l’exploitation du pétrole et du gaz.  A travers ces contacts du chef de l’Etat,  le Congo, Observateur au sein de l’Organisation des pays producteurs et exportateurs du pétrole, tente ainsi de diversifier ses partenaires, en s’ouvrant aux Etats du golfe. Avec un chiffre d’affaires de 318 milliards de dollars en 2015, la société Aramco est la première compagnie pétrolière mondiale. Elle produit 10,5 millions de barils par jour. 

Signalons que les relations entre Ryad et Brazzaville, vieilles de 19 ans, sont marquées par l’accord de prêt liminaire signé le 3 février 1977 à Brazzaville.

 

29541712_1757998110959342_3534233970495440855_n.jpg

MIATOLOKA Boryce Agapyth

Correspondant particulier de GCO au Congo

GCO Copyright © GuineeConakry.Online

LEAVE A REPLY