La mode africaine avait perdu sa notoriété sur le continent en faveur de celles orientales et occidentales au nom de la mondialisation.

Depuis quelques temps, les créateurs africains dans le domaine de la mode accordent un intérêt particulier au style africain proprement dit. Nous observons de plus en plus qu’en Afrique et sous d’autres cieux, le tissu pagne est davantage pris. Tant par les grands créateurs de mode que par des hommes, des femmes et enfants. Il est accessible à toutes les bourses. Vous pouvez soit acheter un tissu dans un supermarché et donner à un tailleur avec qui vous vous arranger pour le prix de la confection d’un modèle. Soit payer un modèle déjà pensé et façonné pour vous.

Angèle une jeune femme de 30 ans, décoratrice d’intérieur nous confiait : « moi je m’habille uniquement en pagne. Parce c’est très pratique et s’habille. On y sent bien dedans. En plus, ça met la femme africaine en valeur. Aussi j’invite les membres de ma famille et mon entourage à adopter ce style. Il va s’en dire que même la décoration intérieure des domiciles n’est pas en reste. » S’agit-il d’une résurrection ou d’une révolution du pagne ?

 À cette question les spécialistes répondent simplement ni d’une révolution ni d’une résurrection du pagne mais de la valorisation de la culture vestimentaire africaine qui impose l’approbation d’une nouvelle façon de s’habiller. On peut donc affirmer sans risque de se tromper que la valorisation de nos cultures notamment celle de la mode au travers du pagne et du matériel local constitue un atout dans le processus de développement socio-économique de l’Afrique. Le domaine de la mode génère des emplois viables, fiables et stables surtout lorsque les autorités en charge des arts et de la culture des peuples africains s’y mettent. Il est donc question pour nous Africains de tout bord de se mobiliser autour de nos valeurs culturelles afin de booster et de promouvoir la mode africaine. C’est l’Afrique qui gagnera.

Source : http://15minutes-cameroun.com

LEAVE A REPLY